Les meilleures ressources pour améliorer la gestion de votre cycle Procure-to-Pay et de votre comptabilité fournisseurs

Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Si l’obligation de facturation électronique en réception ne sera effective qu’à partir de 2024, il est important de se préparer dès aujourd’hui aux nombreux changements à venir. Entre 2024 et 2026, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront en effet émettre leurs factures au format électronique, indépendamment de leur taille ou de leur chiffre d’affaires. Quelles actions mettre en œuvre dès à présent pour anticiper cette nouvelle organisation ? Nos conseils.

Tour d’horizon de la facturation électronique en Europe

Conformément aux recommandations européennes, l’utilisation de la facturation électronique dans le cadre de transactions en B2G s’est fortement développée en Europe. La Directive 2014/55/UE impose en effet aux entités publiques d’être en mesure de recevoir des factures électroniques depuis 2020. Du côté du B2B, certains pays tels que l’Italie ou la Finlande font figure de précurseurs, tandis que d’autres comme la France ou la Belgique s’apprêtent à franchir le pas en la rendant obligatoire en B2B. Tour d’horizon de la facturation électronique en Europe.

Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Entre 2024 et 2026, la facture électronique deviendra progressivement obligatoire pour l’ensemble des entreprises assujetties à la TVA. A partir de cette date, les entreprises ne pourront plus s’envoyer de factures entre elles, mais devront impérativement passer par des plateformes : soit par le portail public de facturation (PPF) soit par une plateforme de dématérialisation partenaire (PDP). Alors que la généralisation de la facture électronique devrait considérablement bouleverser le paysage de la facturation, nous vous proposons de revenir sur les principaux changements à venir.

Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Si l’obligation de facturation électronique en réception ne sera effective qu’à partir de 2024, il est important de se préparer dès aujourd’hui aux nombreux changements à venir. Entre 2024 et 2026, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront en effet émettre leurs factures au format électronique, indépendamment de leur taille ou de leur chiffre d’affaires. Quelles actions mettre en œuvre dès à présent pour anticiper cette nouvelle organisation ? Nos conseils.

lire plus
Tour d’horizon de la facturation électronique en Europe

Tour d’horizon de la facturation électronique en Europe

Conformément aux recommandations européennes, l’utilisation de la facturation électronique dans le cadre de transactions en B2G s’est fortement développée en Europe. La Directive 2014/55/UE impose en effet aux entités publiques d’être en mesure de recevoir des factures électroniques depuis 2020. Du côté du B2B, certains pays tels que l’Italie ou la Finlande font figure de précurseurs, tandis que d’autres comme la France ou la Belgique s’apprêtent à franchir le pas en la rendant obligatoire en B2B. Tour d’horizon de la facturation électronique en Europe.

lire plus
Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Entre 2024 et 2026, la facture électronique deviendra progressivement obligatoire pour l’ensemble des entreprises assujetties à la TVA. A partir de cette date, les entreprises ne pourront plus s’envoyer de factures entre elles, mais devront impérativement passer par des plateformes : soit par le portail public de facturation (PPF) soit par une plateforme de dématérialisation partenaire (PDP). Alors que la généralisation de la facture électronique devrait considérablement bouleverser le paysage de la facturation, nous vous proposons de revenir sur les principaux changements à venir.

lire plus
Gestion de la comptabilité & bilan comptable : faites le choix de la digitalisation !

Gestion de la comptabilité & bilan comptable : faites le choix de la digitalisation !

Véritables matières premières de la comptabilité, les écritures comptables sont essentielles à la production d’une information financière fiable et claire. Pour rappel, les écritures comptables constituent la transcription financière d’un flux dans la comptabilité de l’entreprise ; ce sont elles qui alimenteront le bilan comptable et le compte de résultat. Intégration du plan comptable, proposition d’association des codes comptables aux factures… La gestion des écritures comptables de factures fournisseurs peut être source de nombreux tracas ! C’est pourquoi Freedz a mis au point une nouvelle fonctionnalité de gestion des écritures comptables.

lire plus
Qu’est-ce que l’imputation comptable ?

Qu’est-ce que l’imputation comptable ?

L’imputation comptable correspond à la classification de chaque opération comptable dans l’une des huit grandes catégories prédéfinies par le Plan Comptable Général (PCG). Cette technique permet d’affecter la classification appropriée à chaque mouvement comptable, afin d’harmoniser les différents enregistrements d’un point de vue fiscal. En ce sens, l’imputation comptable est une obligation. Comment réaliser une imputation comptable ? Comment imputer une facture d’achat ? Nos explications.

lire plus
Statut de traitement des factures fournisseurs : quels sont les avantages ?

Statut de traitement des factures fournisseurs : quels sont les avantages ?

Suppression des tâches manuelles, réduction des temps et des coûts de traitement, gain de fiabilité… Dématérialiser la gestion de votre comptabilité fournisseur est intéressant à de nombreux égards. Vous équiper d’une solution digitale de gestion des factures fournisseurs telle que Freedz, vous permet notamment de bénéficier de la fonctionnalité « statut de traitement ». Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi c’est intéressant ? Suivez le guide !

lire plus
Situation de travaux : comment améliorer vos relations fournisseurs et gagner en efficacité ?

Situation de travaux : comment améliorer vos relations fournisseurs et gagner en efficacité ?

Dans le secteur de l’immobilier et du bâtiment, il existe un document central qui peut cristalliser les tensions : la situation de travaux. Si celle-ci permet à un fournisseur de se faire payer au fur et à mesure plutôt que d’attendre la fin du chantier, son processus de traitement est complexe. Les retards peuvent vite s’accumuler et créer des frictions. Voyons comment gagner en efficacité pour limiter les tensions !

lire plus
Factur-X, le nouveau standard européen de la facture électronique

Factur-X, le nouveau standard européen de la facture électronique

Avez-vous déjà entendu parler de Factur-X ? Non ? Si vous travaillez sur le marché B2B français, vous devriez rapidement avoir de ses nouvelles. En effet, il devrait rapidement se tailler la part du lion parmi les formats retenus dans la cadre de la généralisation de la facture électronique !

lire plus
Archivage à valeur légale, de quoi parle-t-on ?

Archivage à valeur légale, de quoi parle-t-on ?

Souvent laborieux, l’archivage des documents, des factures en particulier, est pourtant une contrainte obligatoire pour les entreprises.

Comme souvent, c’est un sujet sur lequel la dématérialisation des processus à de nombreux impacts positifs. A condition de bien respecter les règles de l’archivage à valeur légale !

lire plus