Législation & archivage

Réforme 2024 : comment choisir sa plateforme de facturation électronique ?

La généralisation de la facturation électronique à compter du 1er juillet 2024 sonne l’arrivée de nouveaux acteurs. Le nouveau schéma de transmission et de réception des factures électroniques prévoit que les entreprises les adresseront à leur client par l’intermédiaire d’une plateforme de dématérialisation. Elles ne pourront plus le faire directement entre elles ! Portail public de facturation (PPF), plateformes de dématérialisation partenaires (PDP) ou opérateurs de dématérialisation (OD)… le choix de ces intermédiaires est large, pénalisant ainsi les entreprises qui peuvent vite se sentir déboussolées dans ce nouvel écosystème. Quel type de plateforme choisir ? Quelles sont leurs différences ? Eclairage.

Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Si l’obligation de facturation électronique en réception ne sera effective qu’à partir de 2024, il est important de se préparer dès aujourd’hui aux nombreux changements à venir. Entre 2024 et 2026, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront en effet émettre leurs factures au format électronique, indépendamment de leur taille ou de leur chiffre d’affaires. Quelles actions mettre en œuvre dès à présent pour anticiper cette nouvelle organisation ? Nos conseils.

Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Entre 2024 et 2026, la facture électronique deviendra progressivement obligatoire pour l’ensemble des entreprises assujetties à la TVA. A partir de cette date, les entreprises ne pourront plus s’envoyer de factures entre elles, mais devront impérativement passer par des plateformes : soit par le portail public de facturation (PPF) soit par une plateforme de dématérialisation partenaire (PDP). Alors que la généralisation de la facture électronique devrait considérablement bouleverser le paysage de la facturation, nous vous proposons de revenir sur les principaux changements à venir.

Réforme 2024 : comment choisir sa plateforme de facturation électronique ?

Réforme 2024 : comment choisir sa plateforme de facturation électronique ?

La généralisation de la facturation électronique à compter du 1er juillet 2024 sonne l’arrivée de nouveaux acteurs. Le nouveau schéma de transmission et de réception des factures électroniques prévoit que les entreprises les adresseront à leur client par l’intermédiaire d’une plateforme de dématérialisation. Elles ne pourront plus le faire directement entre elles ! Portail public de facturation (PPF), plateformes de dématérialisation partenaires (PDP) ou opérateurs de dématérialisation (OD)… le choix de ces intermédiaires est large, pénalisant ainsi les entreprises qui peuvent vite se sentir déboussolées dans ce nouvel écosystème. Quel type de plateforme choisir ? Quelles sont leurs différences ? Eclairage.

lire plus
Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Obligation facturation électronique : il est urgent de s’y préparer !

Si l’obligation de facturation électronique en réception ne sera effective qu’à partir de 2024, il est important de se préparer dès aujourd’hui aux nombreux changements à venir. Entre 2024 et 2026, toutes les entreprises assujetties à la TVA devront en effet émettre leurs factures au format électronique, indépendamment de leur taille ou de leur chiffre d’affaires. Quelles actions mettre en œuvre dès à présent pour anticiper cette nouvelle organisation ? Nos conseils.

lire plus
Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Facture électronique en 2024 : tout comprendre des changements à venir

Entre 2024 et 2026, la facture électronique deviendra progressivement obligatoire pour l’ensemble des entreprises assujetties à la TVA. A partir de cette date, les entreprises ne pourront plus s’envoyer de factures entre elles, mais devront impérativement passer par des plateformes : soit par le portail public de facturation (PPF) soit par une plateforme de dématérialisation partenaire (PDP). Alors que la généralisation de la facture électronique devrait considérablement bouleverser le paysage de la facturation, nous vous proposons de revenir sur les principaux changements à venir.

lire plus
Archivage à valeur légale, de quoi parle-t-on ?

Archivage à valeur légale, de quoi parle-t-on ?

Souvent laborieux, l’archivage des documents, des factures en particulier, est pourtant une contrainte obligatoire pour les entreprises.

Comme souvent, c’est un sujet sur lequel la dématérialisation des processus à de nombreux impacts positifs. A condition de bien respecter les règles de l’archivage à valeur légale !

lire plus
Certifications ISO, normes, archivage etc. Que faut-il respecter pour faire de la facturation électronique ?

Certifications ISO, normes, archivage etc. Que faut-il respecter pour faire de la facturation électronique ?

La sécurité informatique n’a jamais autant été au cœur des préoccupations. Les entreprises sont de plus en plus exigeantes, les cyber-attaques ou fraudes se multiplient. Tout comme les normes et les certifications mises en place par les Etats.

Alors que la France va rendre la facturation électronique obligatoire pour toutes les entreprises à partir de 2024, où en sommes-nous ? Existent-ils des obligations en termes de facturation électronique ? Sur l’hébergement des données ? Et après 2024 ?

lire plus