Créance client : ce qu’il faut savoir

Gérer efficacement ses créances clients a un impact positif sur la trésorerie de votre entreprise, et plus globalement sur sa santé financière. En effet, maîtriser ses délais de paiement et lutter contre les impayés permet d’éviter de se retrouver à court de liquidité. Analysons comment fonctionnent les créances clients, leur impact sur votre organisation, et comment les traiter avec un logiciel de facturation performant.

Qu’est-ce qu’une créance client ?

Une définition générale de la créance client

La créance client désigne la somme d’argent que les clients doivent à une entreprise lors d’une transaction commerciale. Elle débute au moment où votre entreprise livre son bien ou sa prestation de service, et se termine quand le client règle la somme.

Ainsi, chaque créance client comporte une date limite de paiement indiquée sur la facture pour assurer le règlement dans les délais prévus. En cas de manquement, comme un impayé, la créance client devient recouvrable.

Par ailleurs, d’un point de vue purement comptable, la créance client correspond à un actif financier inscrit au bilan de l’entreprise.

Les différentes créances clients

Il existe quatre types de créances clients à connaître pour mieux les appréhender :

  • La créance certaine : elle est justifiée par des documents incontestables : bon de livraison ou bon de commande, accusé de réception… ;
  • La créance en germe : elle n’est pas encore exigible car la vente du bien ou la prestation de service n’a pas encore été conclue ;
  • La créance liquide : elle fait référence à une créance dont le montant est déterminé avec exactitude ;
  • La créance exigible : elle correspond à la créance que le client doit payer en fonction des délais de paiement.

Important : pour être recevable d’un point de vue juridique, la créance doit être certaine, liquide et exigible.

À partir de quand une créance client devient-elle exigible ?

Le délai de paiement d’une créance client est par principe de 30 jours à compter de la date de facturation. Notez toutefois que la limite est généralement fixée à 60 jours à compter de la date de facturation ou 45 jours fin du mois (avec des exceptions possibles). Dans tous les cas, il est préférable de vous mettre d’accord avec votre client sur les délais de paiement.

Ainsi, toute créance client devient exigible et recouvrable à partir du moment où le délai maximum de paiement arrive à échéance. Au-delà, vous devez appliquer des pénalités de retard et lancer une procédure à l’amiable.

Comment comptabiliser les créances clients dans le bilan comptable ?

Les créances clients s’inscrivent à l’actif d’un bilan comptable, dans la catégorie « immobilisations financières ». Elles s’enregistrent de la façon suivante :

  • Débit du compte 411 « Clients » à la date de livraison du bien ou du service ;
  • Crédit du compte 70 « Ventes de produits fabriqués, prestations de services, marchandises ».

Si le paiement n’a pas été reçu après le délai de paiement accordé, il est nécessaire de l’enregistrer sur le bilan comptable :

  • Crédit du compte 411 « Client » ;
  • Débit du compte 416 « Clients douteux ou litigieux ».
Le guide pour comprendre et anticiper la généralisation de la facture électronique en 2023

Les impacts de la créance client

Sur la trésorerie de l’entreprise

Pour conserver une bonne santé financière, le décalage entre les flux d’argent d’une entreprise (c’est-à-dire entre les entrées et sorties d’argent) doit être minime. Or, par sa nature, la créance client vient créer un décalage dans la trésorerie. En effet, vous dépensez de l’argent pour produire un bien ou pour réaliser une prestation de service sans obtenir une rémunération immédiate.

En cas de retard conséquent sur le paiement de la créance client, l’entreprise dispose de moins de liquidités pour couvrir ses dépenses courantes, telles que le paiement des salaires, des factures de charges courantes, etc. Cela affecte, à terme, l’intégralité de la trésorerie.

Sur le Besoin en fonds de roulement (BFR)

Si les créances clients ont un impact sur la trésorerie, elles affectent forcément le Besoin en fonds de roulement (BFR). Le BFR est une notion comptable qui permet de déterminer les besoins en liquidités d’une entreprise à court terme pour financer son activité. Il se calcule d’après la formule suivante :

  • BFR pour de la vente de bien = Stocks moyens + Créances clients – Dettes fournisseurs
  • BFR pour de la prestation de service = Stocks moyens + Créances clients – Acomptes clients

Par conséquent, en fonction des délais de paiement (voire des impayés), le BFR de votre entreprise peut varier. Et s’il est positif, vous aurez moins de liquidités disponibles à court terme, ce qui peut affecter votre capacité de production et donc diminuer votre chiffre d’affaires.

De même, avoir moins de liquidités disponibles peut créer des surcoûts : si vous avez un impôt dû et que vous ne pouvez pas le régler à temps, vous devrez régler des pénalités de retard. Idem pour les agios lorsque vous êtes à découvert. À l’extrême, cela peut se transformer en véritable dettes.

En revanche, si le BFR est négatif, vous aurez suffisamment de liquidités disponibles pour assurer votre activité en continu.

Gestion des créances clients : comment simplifier les processus ?

La gestion efficace des créances clients est importante pour maintenir sa trésorerie à flot, et donc entretenir la bonne santé financière de son entreprise. Des créances clients non payées – ou payées en retard – peuvent entraîner une immobilisation excessive de liquidités, affecter négativement la rentabilité et, au-delà, les perspectives de croissance.

Des efforts comme la réduction des délais de paiement ou le recouvrement efficace pour diminuer le risque d’impayés permettent ainsi d’accélérer les encaissements. À terme, cela augmentera la disponibilité de liquidités pour l’entreprise.

Ainsi, pour une gestion des créances clients efficace, recourir à une plateforme d’automatisation de la facturation comme Freedz devient nécessaire. Ce type d’outil en ligne et sécurisé permet :

  • D’automatiser l’envoi des factures électroniques aux normes réglementaires avec une traçabilité ;
  • De suivre le statut et traitement des différentes factures avec un rappel de paiement au moment de l’échéance et des alertes régulières ;
  • De générer des rapports précis pour savoir exactement où vous en êtes pour chaque transaction et suivre votre chiffre d’affaires de près.

Freedz a été développé en ce sens pour aider les entrepreneurs à gérer leur facturation électronique sereinement et à appréhender les nouvelles directives de dématérialisation obligatoires des factures. En améliorant la gestion des factures, et en centralisant les données de facturation dans un seul et unique logiciel, vous avez une meilleure gestion des factures clients. Vous êtes ainsi en mesure de rationaliser ce processus pour faciliter la gestion de votre trésorerie.

Demandez une démo du logiciel pour en savoir plus sur Freedz et comprendre comment vous pouvez simplifier la gestion de vos factures !

Le guide pour comprendre et anticiper la généralisation de la facture électronique en 2023
Autres articles qui pourraient vous intéresser :
Partenariat Freedz & Aareon

Partenariat Freedz & Aareon

Automatisez le traitement de vos factures en dématérialisant leur collecte et émission grâce à la plateforme Freedz et à son intégration automatique dans les progiciels PIH ou PRH de Aareon.Aareon, leader européen des systèmes d’information et solutions digitales...

lire plus

Nos ressources gratuites les plus populaires :

Livre blanc, facture électronique : l'essentiel pour réussir la transformation numérique de votre comptabilité fournisseurs

Livre blanc : l'essentiel pour réussir la transformation digitale de sa comptabilité fournisseurs

Ce livre blanc apporte les réponses aux principales questions que vous vous posez au moment d’aborder le passage à la facture électronique, ainsi que les points de vigilance à avoir pour mener à bien votre projet.

Le guide pour comprendre et anticiper la généralisation de la facture électronique en 2024

Le Guide pour 2024 : tout savoir sur la généralisation de la facture électronique

Retrouvez dans ce guide toutes les informations nécessaires pour comprendre la nouvelle législation et anticiper ce changement.

Halpades

Cas client : Améliorer l’efficacité de la comptabilité fournisseurs tout en gardant le contrôle

Afin d’améliorer ses relations fournisseurs et revaloriser les missions de ses collaborateurs au sein de la comptabilité, Halpades a fait le choix de la dématérialisation complète des factures fournisseurs grâce à Freedz.

Share This